Syrie - Étude de faisabilité pour la mise en place d’une démarche et d’un cadre national de politique de signes de qualité et d’indications géographiques en Syrie

Syrie - Étude de faisabilité pour la mise en place d’une démarche et d’un cadre national de politique de signes de qualité et d’indications géographiques en Syrie
Année
2010
Type client
International
Filière(s)
Territoires
Secteur(s)
International
Offre(s)
Signes de qualité et marques
Enjeu

L’objectif de l’étude était de réaliser la faisabilité technique et économique des « appuis à l’organisation des filières fruits et légumes et à la commercialisation » du programme sectoriel envisagé par l’AFD.

Résultat

• Analyse-diagnostic sur la situation des filières, les réglementations et institutions s’exerçant en Syrie et identification des gaps méthodologiques, réglementaires et financiers compromettant la commercialisation des productions (notamment d’export).
• Identification du type d’actions d’appui dont les acteurs des filières pourraient ressentir le besoin et distinguer celles qui relèvent de l’action publique et celles qui pourraient relever du PRCC.
• Formulation des activités à développer et à financer pour organiser les filières, regrouper les actions par type d’acteurs (producteurs, transformateurs, agroindustriels, exportateurs) et description des modalités d’application dans le cadre d’une politique de signes de qualité.
• Présentation du contenu de la composante par différents sous volets (appuis institutionnels, actions spécifiques, autres) intégrant les budgets annualisés affectés par volet ;
• Proposition d’un mode opératoire précisant les intervenants, le montage institutionnel et le cadre d’organisation de cette composante en distinguant maîtrise d’ouvrage, maîtrises d’œuvre, les opérateurs filière et les relations contractuelles et institutionnelles entre ces intervenants.
• Rédaction des termes de référence de la maîtrise d’œuvre (élaboration méthodologie des signes de qualité, mesures et actions d’application par filière, objectifs d’appui à la maîtrise d’ouvrage et aux instances par filière) ;
• Recommandations de la structuration de la mise en œuvre de la démarche sur les signes de qualité (qui définit la méthodologie, qui entérine les décisions, qui appuie et qui en bénéficie).
• Vérifications des besoins d’investissements agroindustriels (collecte, conservation, transformation, marketing,..) et de l’accessibilité des programmes existants de la BEI et de la Coopération Italienne.

Vous avez une mission à nous confier ?

Contactez-nous
menuchevron-upcross-circle